Braun Venus Naked Skin

epilateur lumiere pulsee braun venus naked skin

Plus durable que la cire et moins onéreuse que le laser, l’épilation à la lumière pulsée a opéré une véritable percée dans le domaine de la beauté. D’abord pratiquée dans les instituts de beauté, la technologie IPL (Intense Pulsed Light, c’est-à-dire Lumière Intense Pulsée) est maintenant utilisable à la maison grâce à une nouvelle génération d’appareils. Parmi ceux-ci, l’épilateur lumière pulsée Braun Vénus Naked Skin.

Qu’est-ce qu’un épilateur à lumière pulsée?

Il s’agit d’un épilateur émettant des impulsions lumineuses douces qui chauffent le poil jusqu’à sa racine. Cette dernière est réduite par la surchauffe, ce qui engendre la chute du poil. Il s’agit d’un procédé sans douleur et durable.

Présentation du Braun Vénus Naked Skin

Avant de présenter l’épilateur Braun Vénus Naked Skin, il est indispensable de signaler que tout le monde ne peut pas l’utiliser. S’il est efficace sur les peaux claires ou de teinte moyenne avec des poils foncés, il ne l’est absolument pas sur les peaux foncées ou bronzées (qui risquent d’être décolorées ou brûlées), non plus que sur les poils très blonds, roux, gris ou blancs.

 

1) Description de l’appareil

epilateur braun venus lumiere pulsee

Le Braun Vénus Naked Skin est surprenant pour qui ne connaît pas ce type d’appareil : il ressemble à un téléphone! Ce qui ne signifie nullement qu’il soit laid, bien au contraire, avec son design blanc très élégant dans la simplicité. Il comporte :

  • socle
  • combiné connecté au socle
  • détecteur amovible des teints de peaux
  • bouton d’activation
  • fenêtre de traitement située sur le devant du combiné

Il est livré avec un gel activateur et un guide d’utilisation.

2) Caractéristiques techniques

  • Technologie : lumière pulsée
  • Dimension de la tête : 3cm2
  • Surface d’application : 3 cm2
  • Puissance : 10 J/cm
  • Ampoule : 50 000 flashs
  • Intensité réglable
  • Alimentation par secteur
  • Mise en veille automatique au bout de 55 mn sans utilisation

Fonctionnement du Braun Vénus Naked Skin

Avant utilisation de l’appareil, la zone à traiter doit avoir été rasée pour éliminer tous les poils visibles puis nettoyée et séchée. Une fois l’épilateur placé sur une surface plane et dure, avec le combiné dans son logement, branchez-le. Vous ne pourrez pas commencer l’épilation avant d’avoir effectué la détection de teint.

 

Pour ce faire, retirez le détecteur du socle et, une fois la lumière rouge allumée, placez la fenêtre de mesure contre la zone de peau la plus foncée que vous voulez épiler. Pressez le bouton pour lire la mesure :

  • lumière blanche = teint adapté ;
  • lumière rouge = teint non adapté.

Remettre le détecteur sur le socle. L’appareil ajuste automatiquement la quantité d’énergie lumineuse mais comparez quand même avec le tableau des teints. En cas de différence, choisissez le mode correspondant au teint le plus foncé. Il existe 4 modes :

  • mode I (le plus puissant) pour les peaux claires (teint de peau 1) ;
  • mode II (intermédiaire) pour les peaux moyennes (teint de peau 2) ;
  • mode III (moins puissant) pour les peaux foncées (teint de peau 3) ;
  • mode IIII (le plus faible) pour les peaux plus foncées (teint de peau 4).

Le traitement peut alors commencer.

Appliquez sans frotter une épaisse bande de gel sur la zone à traiter en enlevant le surplus avec la main. Appuyez fermement le combiné contre la peau (une lumière blanche indique que le contact avec le gel est bon). Effectuez un appui sur le bouton d’activation sans regarder le combiné pour éviter aux yeux la lumière vive. Retirez le combiné de la peau après avoir entendu un click et ressenti une sensation de chaleur puis passez à la zone suivante sans laisser d’écart avec la zone déjà traitée (les barres de contact doivent être alignées avec les marques laissées précédemment). Chaque zone ne doit être traitée qu’une fois.

Après traitement d’une zone, nettoyez l’excès de gel sur le combiné et la zone.

Précautions d’emploi

L’appareil est destiné à l’épilation des jambes, des aisselles, des bras, du maillot, du cou, du visage (uniquement chez les femmes), du ventre et du dos. Il ne doit pas être utilisé sur les lèvres, les oreilles, les narines, le cuir chevelu et le pourtour des yeux. Les temps d’épilation sont les suivants :

  • 60 minutes pour les deux jambes entières,
  • 3 minutes pour une aisselle,
  • 3 minutes pour le maillot,
  • 16 minutes pour les deux avant-bras.

Ne pas utiliser non plus en cas de maladie de peau ou de photosensibilité, sur les mamelons et les parties génitales, sur une zone tatouée, sur les grains de beauté, chez les moins de 18 ans et chez la femme enceinte ou qui allaite.

Eviter de bronzer avant ou pendant le traitement ; pas d’exposition directe au soleil dans les 24 heures suivant le traitement. Ne pas utiliser un autre gel que le gel activateur et ne pas regarder la lumière en pressant le bouton d’activation. Effectuer un test cutané sur une petite zone sans poils 48 heures avant le traitement (surtout au niveau du visage).

La sensation de chaleur et de picotements est normale et varie selon les personnes. L’arrêt du traitement et une consultation médicale sont impératifs en cas de douleur intense pendant ou après l’opération, de rougeur ou gonflement au-delà de 48 heures, de changement de couleur de peau ou d’augmentation de la repousse des poils.

Fréquence d’emploi

Le Braun Vénus Naked Skin s’utilise une fois toutes les 2 semaines pour 6 à 12 traitements. Vous ne l’utiliserez ensuite que tous les 2 mois pour endormir le poil.

 

Les tests

Il s’agit ici de mon expérience personnelle, complétée de celle d’une amie. Cet avis ne sera donc pas représentatif de l’ensemble des utilisatrices (d’ailleurs un produit fait rarement l’uninimité totale dans un sens ou dans l’autre).

Premier constat à réception de l’objet : c’est une réussite eshétique avec son design épuré, livré qui plus est dans une sublime mallette en simili cuir blanc. Peut-être un peu encombrant mais, comme il ne fonctionne pas sur les peaux bronzées, il n’est pas non plus destiné à nous suivre en vacances.

Avant toutes choses, je lis soigneusement le mode d’emploi. Le Braun Vénus Naked Skin comporte de nombreuses contre-indications pouvant être interprétées de deux façons : simple application du principe de précaution ou dangers réels. Personnellement je les considère comme un gage de sérieux de la marque, au même titre que le détecteur de teint qui empêche la mise en route s’il n’est pas validé. D’ailleurs le fabriquant s’engage à reprendre l’appareil en cas d’incompatibilité. Mais je reconnais que toutes ces mises en garde peuvent en effrayer plus d’une.

malette braun venus naked skin ipl

L’utilisation en elle-même n’est pas compliquée même si certains points mériteraient d’être améliorés. D’abord on tatônne un peu pour trouver la bonne quantité de gel à appliquer : trop, le combiné glisse ; pas assez, le contact ne se fait pas. Ensuite on apprécie l’aide d’une assistante quand on doit se bagarrer avec le gros fil du combiné pour accéder à l’arrière des jambes : à l’époque du sans-fil c’est un peu dommage, mais en revanche on gagne du temps en n’ayant pas à charger l’appareil.

A propos de temps, on constate que le traitement est long, même très long, surtout en ce qui concerne les jambes. Et le temps de recharge entre deux flashs rallonge d’autant la séance. Il faut donc s’armer de patience (ou écouter de la bonne musique). Par contre la bonne surprise vient de l’absence -ou presque- de douleur : juste un petit échauffement ou un picotement tout à fait supportable à chaque flash. Un peu plus délicat au niveau des zones sensibles, mais rien d’insurmontable.

Venons-en maintenant à ce qui nous intéresse vraiment : le résultat. Il ne faut pas s’attendre à un grand changement dans les débuts. D’ailleurs à la 4ème séance, je commençais même à me décourager. Ce n’est qu’à la 6ème que le miracle s’est produit, alors que je m’apprêtais à raser les intrus. Je les ai alors découverts tout fins et particulièrement clairsemés. Autant dire que c’est pleine d’entrain que j’ai attaqué la suite du traitement!

A l’heure actuelle j’en suis à une peau incroyablement douce et lisse en n’utilisant plus le Braun Vénus Naked Skin qu’une fois tous les deux mois. Il m’arrive certes de trouver un vague poil par-ci par-là, mais je le soupçonne d’avoir échappé à mon oeil de lynx au cours des séances précédentes.

Les plus

  • L’adaption automatique au teint de la peau ;
  • L’absence de temps de charge et de remplacement des ampoules (appareil prévu pour 5 ans d’utilisation) ;
  • L’impossibilité de mise en route sans validation du détecteur de teint ;
  • L’impossibilité d’augmenter (mais pas de diminuer) l’intensité pour plus de sécurité ;
  • La réduction des points noirs et des poils incarnés.

Les moins

  • Le signal lumineux plutôt que sonore quand l’épilateur est prêt à flasher alors qu’il faut éviter de regarder l’appareil durant ce flash ;
  • l’encombrement du fil du combiné pour accéder à certaines zones (d’où l’intérêt de se faire aider) ;
  • le prix, surtout pour un traitement non définitif (mais tout le monde n’ayant pas les moyens d’aller en institut, il a au moins le mérite de permettre d’accéder au traitement).

 

Conclusion

Avec patience et longueur de temps, l’épilateur lumière pulsée Braun Vénus Naked Skin tient tout à fait ses promesses et, au vu de son prix, on peut le considérer comme un bon investissement.

Laisser un commentaire...

*

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.