Épilation lumière pulsée : mon avis et mes conseils !

mon avis lumiere pulsee

Parmi les grands succès de l’année 2014 et à n’en pas douter de 2015, on peut citer l’épilateur à lumière pulsée qui a opéré une véritable percée. Même si le nombre de ventes reste faible, il a doublé par rapport à l’année précédente. Le marché s’est enfin décidé à décoller, sans doute en raison des prix plus abordables des nouveaux appareils : de 200 à 500€. On est loin des 1350€ que représentait le tout premier épilateur à usage domestique mis sur le marché i y a 7 ans. Mais en contrepartie, si ces nouveaux produits sont plus abordables, ils y ont perdu en puissance.

Qu’est-ce que l’épilation à lumière pulsée?

Le principe repose sur l’émission d’une lumière à 70°, à l’aide d’une lampe flash, et l’absorption de cette lumière par la cible que représente le poil. Le pigment de ce dernier est détruit par la chaleur, entraînant ainsi la chute du poil. Les repousses font apparaître des poils de plus en plus fins et clairsemés jusqu’à disparition presque complète.

Bien que la lumière pulsée ne brûle que le poil et non la peau, il existe cependant des contre-indications précises. Il faut tout de même souligner que les accidents sont rares mais qu’ils peuvent malgré tout se présenter si l’on passe outre les contre-indications.

Les précautions à prendre

Certaines précautions sont nécessaires avant et pendant l’épilation.

  • Le poil est d’autant mieux repéré par la lumière qu’il est dru et foncé ; vous devez donc raser ceux de la zone à épiler, de préférence deux ou trois jours avant la séance.
  • Le flash émis par la lampe est pratiquement indolore : on ne ressent qu’une petite sensation de chaleur et un léger picotement ; si vous êtes vraiment douillette, faites-vous prescrire par votre médecin une crème anesthésiante que vous appliquerez au niveau des zones sensibles. Il serait dommage d’investir dans un appareil et de ne pas le rentabiliser par crainte de la douleur.
  • Certains appareils sont vendus avec des lunettes anti-rayonnement : les flashs étant éblouissants, ils sont dangereux pour la rétine. Si ce n’est pas le cas, pensez à ne jamais regarder la lumière du flash : fermez les yeux avant d’appuyer sur le déclencheur.
  • Ne pas flasher deux fois la même zone : la multiplication des tirs augmente la chaleur, d’où risque de brûlure. Eviter de flasher les tâches de rousseur, les grains de beauté et les tâches de vieillesse : ils absorbent la lumière, donc là aussi, possibilité de brûlures.

A qui s’adresse l’épilateur à lumière pulsée?

Le choix de l’épilation à lumière pulsé est conditionné à la fois par la couleur de la peau et la couleur des poils. Elle est efficace sur les personnes à peau claire et à pilosité foncée. Les poils roux, très blonds, gris ou blancs n’absorbent pas la lumière.

Non seulement elles n’agit pas sur les peaux noires et métisses mais elle peut représenter un certain danger (faible mais existant tout de même), la mélanine de la peau absorbant la lumière pulsée au même titre que la mélanine du poil. C’est pour même cette raison que l’exposition au soleil avant et après les séances d’épilation est fortement déconseillée.

Les contre-indications

un epilateur a lumiere pulsee

Les notices des épilateurs à lumière pulsée détaillent soigneusement tous les cas dans lesquels l’appareil ne doit pas être utilisé. Mais comme il serait regrettable de ne découvrir qu’après achat que cette méthode n’est pas faite pour vous, voici pêle-mêle les contre-indications majeures, hormis la couleur de peau et de poil :

  • diabète, maladie du sang, épilepsie,
  • maladies de peau (y conpris cancer de la peau),
  • traitement par antibiotiques,
  • traitement par anticoagulants et photosensibilisants,
  • grossesse et allaitement,
  • patients immunodéprimés.

Avantages et inconvénients : mon avis sur l’épilation à lumière pulsée

L’épilation à la lumière pulsée présente des avantages et des inconvénients face à d’autres méthodes d’épilation.

1) Avantages

Ils sont tout à fait tout à fait évidents par rapport à certaines méthodes :

  • le rasage rend le poil plus dru et le fait repousser plus rapidement ;
  • la crème dépilatoire fait appel à des produits chimiques qui ne sont pas du goût de tout le monde ;
  • l’épilateur électrique est certes efficace mais nécessite de renouveller régulièrement l’opération.

Face à ces méthodes, la lumière pulsée l’emporte largement : si elle nécessite une séance toutes les deux semaines au cours des 2 ou 3 premiers mois, ces dernières n’interviennent plus ensuite que tous les deux mois et continuent encore à s’espacer par la suite. D’où un gain de temps et d’argent plus qu’intéressant.

Comparons maintenant ce qui est comparable : la lumière pulsée et le laser. Le principe de base est le même dans les deux cas mais la différence repose sur le spectre d’émission plus large de la lumière pulsée par rapport au laser(plusieurs longueurs d’ondes contre une seule avec le laser). Pour l’anecdote, signalons que la découverte de l’épilation au laser est due au hasard : un technicien constata que ses poils avaient été brûlés sans que sa peau n’en souffre après avoir reçu un rayon sur le bras et que sa pilosité tardait à réapparaître.

L’avantage de la lumière pulsée est qu’elle peut s’utiliser à domicile alors que le laser relève de l’acte médical ne pouvant être effectué que par un praticien. C’est une technique beaucoup plus onéreuse que la lumière pulsée, même quand cette dernière est pratiquée en institut.

2) Inconvénients

  • L’épilation à la lumière pulsée est contraignante, surtout dans les premiers temps : obligation de rasage préalable ; calendrier à respecter impérativement ; longue durée d’opération (surtout pour les jambes et les bras) en raison des dimensions réduites de la surface de contact de l’appareil avec la peau.
  • Les résultats ne commencent pas à se voir avant plusieurs séances, c’est-à-dire environ 3 mois et il ne faut pas espérer une peau bien lisse avant 6 mois au minimum. Cette procédure de longue haleine n’est donc pas pour les impatientes.
  • Les épilateurs à lumière pulsée ne sont pas vraiment à la portée de toutes les bourses ; même s’ils représentent une économie à terme, ils nécessitent un investissement important de départ.

Bien choisir son épilateur à lumière pulsé

La plupart du temps le budget est le premier critère de choix. Mais il ne doit pas être le seul et vous devez privilégier les épilateurs offrant un système de sécurité intégré qui empêche le déclenchement du flash s’il n’y a pas contact étroit entre l’appareil et la zone à épiler.

Nous ne pouvons citer ici tous les « bons » épilateurs à lumière pulsée, mais trois modèles ont retenu notre attention :

  • Babyliss Homelight G930E : prise en main facile, chargement rapide, lunettes de protection fournies ;
  • Gamme Lumea de Philips : système de sécurité intégré, indolore, plusieurs accessoires ;
  • Braun Venus Naked Skin : utilisation simple et très bons résulats ; l’opération est cependant rallongée par l’application préalable de gel.

Conclusion

L’épilation à lumière pulsée est en passe de détrôner toutes les autres méthodes et l’on comprend mieux pourquoi une fois qu’on sait en quoi elle consiste vraiment. Elle n’est bien sûr pas parfaite mais la durabilité des résultats peut largement compenser les imperfections et les contraintes de cette méthode.

Laisser un commentaire...

*

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.